Les collines du Garlaban

 

 

Accueil 
Aubagne 
Marcel Pagnol 
Famille Pagnol 
Album 
Brochure 
 Petit Monde 
Collines 
Les plantes 
Circuits 
 Font de Mai 
La Treille 
La Buzine 
Le Castellet 
Cassis 
La Ciotat 
La Colle sur Loup 
Marseille 
Pont du Gard 
Ma Provence 
Liens 

 

  Liens avec les pages sous-dossiers.    
Quelques photos des collines

À la découverte des sources et des puits
(plan détaillé de leur situation, photos, commentaires)

Voici une partie des lieux où Marcel Pagnol a passé les meilleurs moments de son enfance qu'il nous conte dans La Gloire de mon Père, Le Château de ma Mère et Le Temps des Secrets.


La partie de chasse aux bartavelles (perdrix royales) se passe au niveau des barres de Garette qui surplombent
le vallon de Passe-Temps (8) ; la grotte du Grosibou, où Marcel et Lili ont eu la peur de leur vie en apercevant les yeux phosphorescents du Grosibou perçant la nuit, traverse le Taoumé (7) vers son sommet...
Le Taoumé est accessible en 1 heure de marche environ à partir de La Treille. La vue s'étend vers la Méditerranée, sur toute la ville de Marseille et sa rade, des îles du Frioul jusqu'à l'Estaque, en passant par Notre-Dame-de-la-Garde.

Les barres du Saint-Esprit que l'on atteint après avoir dépassé le puits de Raimu et le Mas de Massacan, occupent une position dominante à partir de laquelle un panorama immense se dégage vers la rade de Marseille jusqu'à l'Estaque (1),
La Treille et le grand cirque de collines, avec d'ouest en est, Tête-Rouge (4), Tête-Ronde (5), la barre des Escaouprés (6), le Taoumé (7),
le plan de l'Aigue (11) (ou de l'Aigle) et le sommet du Garlaban(12).
En contrebas du Taoumé, le vallon de Passe-Temps prolongé par le vallon de Précatori, part de La Treille et monte en pente douce vers le plan de l'Aigue.
Vers le sommet des barres du Saint-Esprit se trouvent encore les vestiges du village d'Aubignane construit en 1932 par Marius Broquier, maçon et ami de Marcel Pagnol, pour le tournage de Regain.
La grotte de Manon (10) (grotte du Plantier ou grotte du Cerf) se trouve en contrebas du sentier qui serpente vers le Garlaban.
Cette grotte a été utilisée en 1952 par Marcel Pagnol, pour le tournage de plusieurs scènes du film Manon des Sources.
Du haut des rochers qui surplombent la grotte, le malheureux Ugolin clame son impossible amour pour la sauvageonne Manon.

  

 

 

Vue panoramique des collines à partir des barres du Saint-Esprit.
(Réalisation à partir de photos prises le 24 mai 2007.)
Copyright©Georges Berni

 

Légende
:
1- Vue vers l'Estaque ;
2- Le hameau des Bellons (quartier de La Treille, vers les collines) ;
3- Les grottes des Pestiférés ;
4- Tête-Rouge ;
5- Tête-Ronde ;
6- La barre des Escaouprès ;
7- Le sommet du Taoumé;
8- Le vallon de Passe-Temps ;
9- Sentier descendant vers le vallon de Passe-Temps à partir du col d'Aubignane ;
10- La grotte du Plantier (grotte de Manon) ;
11- Plan de l'Aigue ;
12- Le sommet du Garlaban.
   
Retour en haut de page