Jean de Florette et Manon des Sources
Films de Claude Berri (1985-1986)

 

 

Accueil 
Aubagne 
Marcel Pagnol 
[Essais
[Théâtre
[Cinéma
[Littérature
[Jean Giono
[Alphonse Daudet
[Fernandel
[Raimu
[Films de Claude Berri] 
[Films d'Yves Robert
[Lycée Thiers] 
Famille Pagnol 
Album 
Brochure 
 Petit Monde 
Collines 
Les plantes 
Circuits 
 Font de Mai 
La Treille 
La Buzine 
Le Castellet 
Cassis 
La Ciotat 
La Colle sur Loup 
Marseille 
Pont du Gard 
Ma Provence 
Liens 

 

 

En cet été 1984, Claude Berri vient d'obtenir le " feu vert "
pour adapter et porter à l'écran les deux tomes du roman
L'eau des Collines :
Jean de Florette
et
Manon des Sources.
Deux films d'une durée de 2h 20min chacun sont prévus.
   


À Paris, Jacqueline Pagnol et son beau-frère René Pagnol lui conseillent de se rendre à Aubagne afin de trouver des lieux de tournage pour ses films.
À l'Office du Tourisme d'Aubagne, il rencontre Georges Berni (1913-1998) qui lui montre les collines du Garlaban, les lieux où Marcel Pagnol
a tourné Angèle en 1934, Regain en 1937, Manon des Sources en 1952.
Mais il trouve trop petite la placette de La Treille et les collines ont été, depuis, ravagées par les incendies. Georges Berni a alors l'idée de conduire Claude Berri à quinze kilomètres d'Aubagne, dans les collines des communes de Riboux (Var) et de Signes, autour du mont Cuques. 
Claude Berri est tout de suite fasciné par la beauté sauvage des collines, les espaces encore boisés, et décide d'y réaliser plusieurs scènes de ses films, d'autant qu'il s'y trouve une superbe ferme et deux grottes. 
Tout au long de l'année 1985 et en 1986, les films sont tournés au rythme des quatre saisons.

Séquences tournées dans les communes de Riboux et de Signes (dans l'arrière pays, entre Aubagne et Toulon) :
- au bassin de la Perdrix construit pour les besoins des films. Il alimente dans les films, le village des Bastides (plusieurs scènes ont été tournées en ce lieu) ; 
- au mas de Châteaurenard (ferme des Romarins) (scènes d'extérieurs) ;
- au mas de Péiresède (ou Péirecède) (scène de l'orage, dernière scène du film Jean de Florette où l'on voit le Papet allongé sur son lit, prêt à rendre son dernier souffle) ;
- dans la  grotte du Mounoï (grotte de Manon) ;
- dans la grotte du Plantier, quartier des Graniers (autre grotte peu profonde située du côté de O.K. Corral) (scènes où l'on voit Manon avec baptistine et ses chêvres).
   

D'autres séquences sont réalisées :
- dans la commune de Cuges-les-Pins, au quartier de la Pugeade pour la maison d'Ugolin ; le bâtiment long et bas entouré de pins est situé au flanc de la colline dans le dernier virage avant la longue ligne droite vers Cuges ;  
- à Mirabeau, sur les bords de la Durance pour les scènes du café, les parties de pétanque, la procession autour de la fontaine ;
- à Sommières, dans le Gard  pour le marché (d'Aubagne), sous les arcades ;
- dans la chapelle d'Ansouis pour le prêche du curé,  la cérémonie de mariage, la messe de Noël ;
- dans la chapelle romane de Vaugines, près de Pertuis pour la photo de famille, le mariage, la séquence des œillets que le Papet porte au cimetière, l'aveugle sur le banc.
   

Quelques précisions sur les films :

Tournage en EASTMANCOLOR.
Réalisation : Claude Berri.
Scénario : Claude Berri, Gérard Brach, adaptation de l'œuvre " L'eau des Collines " (" Jean de Florette " et " Manon des Sources ") de Marcel Pagnol.
Dialogues : Marcel Pagnol.
Décors : Bernard Vezat.
Costumes : Sylvie Gautrelet.
Musique : Jean-Claude Petit, d'après l'opéra " La Force du destin " de Giuzeppe Verdi.
Photographie : Bruno Nuytten.
Montage : Noëlle Boisson, Sophie Coussein, Hervé De Luze, Jeanne Kef,  Arlette Langmann, Corinne Lazare. 
Production : Pierre Grunstein, Renn Productions, Films A 2, RAI 2, DD Productions.
Distribution :
- Première partie, " Jean de Florette " : Yves Montand, Le Papet (César Soubeyran) ; Daniel Auteuil, Ugolin ;
                                                       Gérard Depardieu, Jean de Florette ; Elizabeth Depardieu, Ernestine Mazurowna...
Sortie en France de " Jean de Florette " : le 27 août 1986.

- Deuxième partie, " Manon des Sources " : Yves Montand, Le Papet (César Soubeyran), Daniel Auteuil, Ugolin ;
                                                              Emmanuelle Béart, Manon ; Elizabeth Depardieu...
Sortie en France de " Manon des Sources " : le 19 novembre 1986.

Annexe : Claude Berri (de son vrai nom Claude Berel Langmann) est né à Paris le 01/07/1934 et décédé à Paris le 12/01/2009.
               Il est considéré comme un grand réalisateur et producteur de films du cinéma français.

Lien vers : le plan des sites de tournage,
dans les communes de Riboux et de Signes (en bas de page).


Ce plan a été établi en 1987 par Georges Berni (1913-1998),
après avoir parcouru de nombreuses fois ces chemins et sentiers.
Il a par la suite, durant plusieurs années, conduit  de nombreux groupes de marcheurs et de passionnés en ces lieux. Il lui est arrivé de se trouver à la tête d'une troupe de 400 personnes.


 
Découvrons maintenant les lieux de tournage dans les communes de Riboux et de Signes (près d'Aubagne) :
  bassin de la Perdrix (1),  Mas des Romarins (2), grotte (grotte de la Source-Manon) (5), grotte du Plantier (7),
en parcourant ces magnifiques lieux.

(La numérotation des photographies qui suivent correspond à celle du plan). 

Le bassin de la Perdrix (1), près de la ferme abandonnée de Cuques

                                         (Photo de droite, ci-dessus.)
Le bassin de la Perdrix et son environnement tels qu'ils se présentaient en l'hiver 1987, deux ans après le tournage qui s'est déroulé durant les quatre saisons de l'année 1985.
Construit tout exprès, il est censé alimenter, dans le film,
la fontaine du village des Bastides Blanches. Les habitants viennent le nettoyer. Après leur départ, Manon dévale la pente de l'éboulis pour venir fouler la vase de ses pieds nus. Elle comprend alors que ce bassin alimente le village.

 

(Photos de gauche.)
Le bassin de la Perdrix en 2010 (jeudi 13 mai 2010).

Châteaurenard (2)
Dans le film : Le Mas des Romarins (extérieurs)

 Châteaurenard (hiver 1987).
Au cours du tournage, en 1985, plusieurs scènes ont été tournées en ces lieux :
- le saccage de la toiture par Ugolin ;
- l'élevage des lapins ;
- les plantations de tulipes, puis d'œillets ;
- une plantation d'oliviers a été créée pour le tournage des scènes de l'accident de Pique Bouffigue et de la pendaison d'Ugolin.
(Ces oliviers sont toujours là, en contrebas du terrain en pente qui se trouve devant le mas.)

(Photos du jeudi 13 mai 2010, vers 12 heures.)
    Arrivés devant le mas, nous avons eu l'étonnement et le plaisir immense de voir passer des attelages de magnifiques chevaux.
    Dans ces espaces peu fréquentés des communes de Riboux et de Signes, de nombreux chemins de terre permettent à de tels équipages de circuler.
(Le mas et ses environs sont propriété privée.)
Péiresède ou Peircède (3)
  (Ce nom Provençal se traduit par " pierre assise ".)
Dans le film : le Mas des Romarins (intérieurs). 

(Photo prise en hiver 1987.)
Dans ce petit mas ont été filmées en 1985 les scènes d'intérieur de la ferme des Romarins :
              - vues de la salle à manger et de la chambre, lorsque Jean de Florette (dit le Bossu), réveillé par le tonnerre, ouvre la fenêtre pour scruter le ciel.
Puis il descend en chemise de nuit pour recevoir la pluie qui ne tombe pas.
        Malheureusement, ce mas a été détruit. Lors de notre promenade du jeudi 13 juin 2010, il s'est avéré q'un immense espace
de collines a été dégagé et aplani dans la commune de Signes, des tranchées de conduites d'eau et d'électricité préparées en
vue d'aménagement dont nous ne connaissons pas, à ce jour, la nature.
            Il reste évidemment les films de Claude Berri et quelques photos, dont celle-ci, pour nous rappeler les lieux.

La grotte (grotte de la Source (Manon)) (5)
(Grotte sans nom et non répertoriée sur la carte I.G.N.)

L'entrée de la grotte (grotte de la Source- Manon) vue de l'intérieur.
 Souvenirs ! Souvenirs !

(Photo prise en hiver 1987.)
Dans le film Manon des Sources,
de Claude Berri, c'est la grotte dans laquelle Manon, à la recherche d'un chevreau disparu dans un trou, découvre la source qui alimente le bassin de la Perdrix, et donc le village des Bastides Blanches.
Manon va la boucher afin de venger la mort de son père.  
 

L'entrée de la grotte.
 (Photo prise le jeudi 13 mai 2010.)
L'entrée de la grotte, bien cachée, est située dans les buissons,
sur la gauche. (Photo prise le jeudi 13 mai 2010.)
La grotte du Plantier (7) 
(au quartier des Graniers - commune de Riboux)
                (N'ayant pas retrouvé cette grotte, nous ne pouvons montrer une photo des lieux. Cela viendra sans doute par la suite. Elle se trouve vers le centre de loisirs  O.K. Corral).
Pour les besoins du film de Claude Berri, un refuge et une étable y avaient été aménagés.
De l'autre côté du sentier, contre la paroi d'une petite falaise rocheuse, une tuile servait de déversoir à une source fictive.
Quelques indications sur l'accès et le positionnement des lieux


Matériel pour se repérer :
Le plan qui suit évidemment, que l'on peut imprimer en format A4, mais aussi :

Carte Michelin (Provence-Côte d'Azur) n° 245 au 1/200.000 ème ; carte I.G.N. (Aubagne-La Ciotat) n° 3245 ET ;
carte I.G.N. (Signes-Tourves) n°3345 OT ; Google Earth ; éventuellement un G.P.S. qui sera utile pour repérer la grotte de Manon (grotte Mounoï), particulièrement cachée).

Parcours  à suivre :
À partir d'Aubagne, prendre la D8n vers Cuges-les-Pins ; dépasser Cuges-les-Pins jusqu'au parc de loisirs O.K.  Korral ; juste avant l'entrée du parc de loisirs, prendre à gauche la D1 vers Riboux ; parcourir en voiture 3,1 km pour trouver, dans un virage gauche, le début du chemin de terre, et se garer ( latitude : 43° 16' 31,954" N, longitude : 5° 45' 07,788" E ;
ou, en grades, latitude : +43,275721gr N, longitude : +5,751675gr E) ; suivre le chemin de terre en descente jusqu'en bas de la pente ; à l'embranchement vers le vallon des Martyrs (coordonnées : +43,271784gr, +5,760183gr), prendre sur la gauche le Chemin des Excursionnistes Toulonnais (carte I.G.N. n° 3345 OT) ; le chemin passe par le bassin de la Perdrix (1) (coordonnées : +43,276909gr, +5,760087gr) ; continuer vers Châteaurenard en suivant en montée la gorge qui longe sur sa gauche la base du Pierragaou ;
arrivée sur une " planète " (espace cultivé planté de blé) avant de pouvoir contempler Châteaurenard (2) (se contenter de regarder de loin le mas, par respect pour les lieux et leurs propriétaires).
Depuis quelques années, et je m'en suis aperçu en 2010, lors d'une excursion sur les lieux, Péiresède (3) a été détruit, à cause de travaux sur toute la plaine de Romani. Le chemin qui conduisait vers Péiresède (3) et le mas de Croquefigues n'existe plus. Il faut donc suivre le chemin descendant qui surplombe cette plaine jusqu'à atteindre la partie boisée, en bas de la pente. En continuant sur ce dhemin, on arrive à une bifurcation. Prendre impérativement à gauche pour atteindre la gorge du Pousson jusqu'à l'embranchement vers la grotte de Manon (grotte Mounoï).
En février 2014, j'ai refait le circuit. Voici les coordonnées géographiques afin de ne pas manquer la grotte :
Embranchement vers la grotte de Manon (grotte Mounoï), dans la gorge du Pousson :
Latitude        43° 16’ 34,533 "  N
Longitude
       5° 46’ 42,984
"  E
Altitude
         395,0 m

Pour atteindre la grotte de la Source (grotte de Manon) (ou grotte Mounoï) (5), prendre, à partir de la gorge du Pousson, un sentier qui monte vers la gauche jusqu'à un petit plateau,
(voir photos du parcours)
Coordonnées géographiques de la grotte de Manon (grotte Mounoï) :

Latitude
        43° 16’ 29,531
"  N
Longitude
       5° 46’ 39,582
"  E
Altitude
         421,0 m

Revenir ensuite vers la gorge des Poussons et prendre le chemin du retour qui passe par le vallon des Martyrs
(où se trouvent les tombes (6) du charnier de Signes), lieu où l'on ne manquera pas de se recueillir quelques instants.
Retourner à l'embranchement vers le Chemin des Excursionnistes Toulonnais, puis remonter vers la D1.
 
Autre possibilité de parcours, ce qui peut éviter de s'égarer entre Châteaurenard (2) et la grotte (5) :
- Première promenade : Départ vers bassin de la Perdrix et Châteaurenard, puis retour par le même chemin, ou en suivant la boucle indiquée sur le plan (en sens inverse du flêchage).
- Deuxième promenade : Départ vers les tombes (6) et le vallon des Martyrs, puis vers le vallon du Pousson et la grotte (5) (ne pas manquer le sentier qui mêne vers la grotte ; voir la photographie qui suit prise à l'embranchement des sentiers).

  Quelques autres photos du parcours

  Point de départ du parcours pédestre (stop voitures sur le plan).
La montée dans la gorge à gauche du Pierragaou.       Embranchement vers la grotte de la Source (Manon) (5) (ou grotte Mounoï) ; sur la gauche, le sentier qui continue dans la gorge du Pousson.

 

Plan des sites de tournage,
dans les communes de Riboux et de Signes.
Ce plan, mettant en évidence les parcours entre les divers lieux de tournage,
 a été établi en 1987 par Georges Berni (1913-1998).

 

Bonne promenade !
En respectant évidemment la nature et l'environnement.
Pour tout renseignement, ou pour une promenade de découverte accompagnée,
contactez le webmaster (voir page " Liens-contact ").

Retour en haut de page